test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Il est l'heure

Publié le : 26 juillet 2007 à 19:38 par Agnès Chêne
Catégorie : Poésies

Il est l'heure

Où l'oreiller

A séché

La brève échappée

Du rêve déjà oublié

Où le regard éclot

Fragile

Dans un battement de cils.


Il est l'heure

Où les lèvres se mettent à murmurer

Des messages syncopés

Rompant progressivement

Le silence de Morphée

Où les bruits et les gestes se déplient

Telles des caresses grisées de la nuit

Qui s'en vont toucher

La lumière à travers les persiennes.


Il est l'heure

Où nos bouches viennent s'engorger

Du nectar de la vie

Dans un roulement de tambour

Embrassant le petit jour.


Il est temps

De nous quitter

Pour mieux nous retrouver.

Ce texte a été lu 1155 fois.


« Parler, c'est marcher devant soi ...
par : Marich
Un visage »
par : jc-blondel



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (7 commentaires)
Avatar de Elena

Elena

Le 27 juillet 2007 à 18:06

Une très jolie ôde au réveil. A garder précieusement pour les matins difficiles, histoire de commencer la journée en douceur.
Remonter au texte | #294

Avatar de Constance

Constance

Le 28 juillet 2007 à 13:14

A mon tour de te remercier pour ce joli moment de poésie que je viens de passer en te lisant. C'était vraiment très agréable
Remonter au texte | #300

Avatar de BEDMINSTER

BEDMINSTER

Le 28 juillet 2007 à 19:23

J'aurais préféré rester couché et ignorer l'heure qui a sonné:p
Remonter au texte | #303

Pas d'avatar

Agnès Chêne

Le 28 juillet 2007 à 19:56

Merci Elena et Constance pour vos commentaires,merci Bedminster ...ta remarque m'a fait sourire....mais si nous restions toujours couchés,est-ce que ce serait toujours agréable....et puis,et puis.....on pourrait palabrer longtemps sur le sujet;)
Remonter au texte | #304

Avatar de BEDMINSTER

BEDMINSTER

Le 31 juillet 2007 à 02:21

c'est vrai=/mais quand notre vie est un tourbillon réglé par les "tic tac" rester coucher peut devenir un rêve ...(je pense très fort à mon cas là :D). Enfin bref...
Remonter au texte | #309

Lecteur de passage (Agnès Chêne)

Le 31 juillet 2007 à 08:32

J'ai bien compris ce que vous/tu voulez exprimer,simplement parfois ii est peut-être nécessaire de se trouver une forme d'échappatoire,puisque justement notre vie est réglée par le tic-tac,c'est un peu comme cette idée de bouteille à moitiè vide ou à moitié pleine,as-tu ou avez-vous pensé à cette notion-là:qui a eu la bonne idée un jour d'inventer la montre ,c'est un peu comme si l'homme était ligoté au temps!!!!une idée en pousse une autre.....;)
Remonter au texte | #310

Lecteur de passage (Bernardo)

Le 31 juillet 2007 à 08:33

J'ai beaucoup aimé ce poème, Agnès, et tout particulièrement, sa conclusion qui veut dire bien des choses.
Remonter au texte | #311


Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.91.38.173) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.