test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Première rencontre

Publié le : 23 septembre 2007 à 19:41 par enigmus (Site web lien externe)
Catégorie : Textes courts

Il inspecta une dernière fois l’image que lui renvoyait son miroir. Malgré des cernes marquées (il dormait rarement plus de quatre heures par nuit ces derniers temps), il se trouvait présentable. Au fond de lui, il savait qu’il plaisait. Il n’avait jamais compris pourquoi. Mais elle, que penserait-elle de lui ? Lui plairait-il ? Il craignait que non. De toute façon lui aussi courait le risque d’être déçu. Et puis il était trop tard pour faire marche arrière.


Ils s’étaient donné rendez-vous à 20h00 devant la statue de Danton. C’était lui qui avait proposé. Il savait que ce lieu était de loin le moins original qu’il ait pu choisir. Il doutait même de sa réaction face à cet apparent manque d’inspiration. Mais il se disait qu’il était le plus adapté à leur relation naissante. Eux mieux que quiconque en connaissaient l’atmosphère et les émotions qu’il véhicule. Heureusement, elle avait accepté.


Une fois n’est pas coutume, il arriva à l’heure. Elle, impatiente, attendait déjà depuis cinq minutes. Il la reconnu tout de suite. Elle lui avait donné assez de détails pour le lui permettre. Il fit un premier pas dans sa direction. Elle comprit que c’était lui. Il fut séduit. Elle était sublime. Il ne ressemblait en rien à un Apollon. Elle ne parut pas s’en apercevoir.


Ils s’avancèrent l’un vers l’autre, sans se lâcher du regard. Ils voulaient faire de cette rencontre l’instant unique dont ils avaient tant rêvé. Chacun avait envisagé mille façons singulières d’établir le premier contact. Finalement ils se firent la bise.


Il l’emmena manger dans un petit restaurant italien à quelques pas de là. C’était son préféré à Paris. Il connaissait bien le patron et échangeait toujours quelques mots en langue transalpine avec celui-ci, trop heureux de discuter con un compatriote.


Après le repas ils se baladèrent un peu au gré des ambiances et de l’inspiration. Ils se mêlèrent un moment à la foule pour observer une troupe de jeunes danseurs de rue fort habiles dans leur art. Avant d’achever leur promenade dans l’herbe douce face à la Seine.


Le temps était idéal. Le lieu ne l’était pas moins. Ils en profitèrent pour achever de se découvrir et de se révéler l’un à l’autre. Il aurait bien voulu qu’il fasse un peu plus froid. Il aurait ainsi eu l’occasion de lui prouver que lui aussi sait être galant et attentionné. La prendre dans ses bras. La toucher. La sentir. Vivante. Contre lui.


Une prochaine fois peut-être. Son temps était écoulé. Il devait rentrer. Ou plutôt, il devait partir. Il lui fallait être à l’aéroport dans un peu moins de six heures. Il avait passé une excellente soirée. Il espérait la revoir. C’était à elle de choisir.

Ce texte a été lu 5246 fois.


« La lune est pleine
par : Agnès Chêne
Par overdose »
par : jc-blondel



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (9 commentaires)
Avatar de Elena

Elena

Le 24 septembre 2007 à 21:57

Alors grande question...se sont-ils revus ? ;)
Remonter au texte | #450

Pas d'avatar

Agnès Chêne

Le 25 septembre 2007 à 17:52

Pourquoi ést-ce à elle de choisir?
Remonter au texte | #452

Avatar de enigmus

enigmus

Le 25 septembre 2007 à 23:26

Elena >> Disons qu'ils sont restés en relation en se promettant de se revoir. Ce qui ne les empêche pas de s'écrire très régulièrement et d'entretenir une très jolie correspondance.

Agnès Chêne >> Parce qu'il est galant homme mais qu'il manque parfois d'assez de confiance en lui pour faire deux fois le premier pas.

;)
Remonter au texte | #453

Avatar de Valentin

Valentin

Le 27 septembre 2007 à 23:56

Si j'ai bien compris, cette histoire n'est pas une fiction. Qu'est-ce qui t'a poussé à la raconter et à la partager avec des étrangers ?
Remonter au texte | #455

Avatar de enigmus

enigmus

Le 28 septembre 2007 à 09:47

Valentin >> En fait, j'ai écrit ce texte quelques heures avant que la rencontre n'ait véritablement lieu. Une sorte de "rencontre idéale". Finalement l'heure était plus tôt dans la journée, l'endroit plus à droite dans Paris, et la fin plus banale. Néanmoins, ce que j'ai dit dans mon commentaire plus haut demeure tout à fait vrai. Nous ne nous sommes plus revus depuis, mais nous écrivons de façon quasi-quotidienne. Ce fut une rencontre des esprits plus que des coeurs.

Ce texte est donc bien une fiction plus qu'un fait réel. Ce qui n'empêche pas certaines histoires vraies d'être intéressantes. Tout dépend de la façon dont elles sont racontées.

;)
Remonter au texte | #458

Avatar de Sept

Sept

Le 05 octobre 2007 à 19:00

Une fiction plus que réelle, où première rencontre rime avec doutes et peur de décevoir. On en rêve, on la sublime, on la maudit aussi quelques fois, cette rencontre qui a ce petit quelque chose que les autres n'avaient pas.
Et puis ... et puis elle se fait., Tout s'y passe bien, malgré quelques accros, coups d'une maladresse émotionnelle, coup classique de ce sort qui fait battre le coeur ... Et puis ?

Et puis c'est bien écrit, l'émotion est présente, les souvenirs aussi :) ... on les suit sans rien dire, on aimerait les pousser un peu ... juste un peu pour que ... Et puis ?

Mince, on reste sur notre fin !

Et puis, je reprends la question d'Agnès ... pourquoi est-ce à elle de choisir ?
J'ai lu la réponse, mais ... cette galanterie, que l'on adapte pour donner raison au destin, veut que pour franchir cette porte, ce soit l'homme qui passe devant ... ;)
Remonter au texte | #479

Lecteur de passage (Nath)

Le 21 octobre 2007 à 00:50

On oublie jamais le moment de la première rencontre
même si on ne sait pas sur quoi elle va déboucher.

Dommage pour vous deux qu'il n'y ait pas eu de suite
mais votre rencontre a laissé une empreinte avec ce
texte.
Remonter au texte | #539

Avatar de Laine

Laine

Le 21 octobre 2007 à 15:35

Première rencontre. J'en ai vécu trois. Un moment merveilleux où l'on stresse et que l'on a peur. Ton texte m'a emplit d'émotion en me rapellant ces trois jours différents.

Et il me donne encore plus envie d'en recontrer d'autre. Et je pense aussi qu'il est dommage qu'il n'y ai eu de suite..


J'ai beaucoup aimé, bravo.
Remonter au texte | #540

Lecteur de passage (Alex)

Le 06 mars 2011 à 17:15

Très Bon texte Merci
Remonter au texte | #1169


Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.158.238.108) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.