test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Par overdose

Publié le : 25 septembre 2007 à 22:47 par jc-blondel (Site web lien externe)
Catégorie : Poésies

Ecoutez les enfants l’histoire de ma vie

Que j’ai ratée le jour où par un froid dimanche

J’ai goûté par hasard à cette poudre blanche

Qui détruisit longtemps mon corps et mes envies.


Attention les enfants au rêve organisé

Attention les enfants la drogue c’est danger

Votre vie en dépend, ne lâchez pas la barre,

Ne mettez pas le doigt dans ce jeu de barbares.


N’allez pas déclencher cette folle avalanche

Pour un moment d’oubli, pour ce goût d’interdit,

Enfin ne tombez pas dans cette accoutumance

Qui va désordonner les biens de votre esprit.


Dans ce jeu de pourris, les filets sont tendus

Ils vont longtemps meurtrir vos rêves d’innocence

La drogue, vous savez, a des basses vertus

Qui pourrissent le corps, qui tuent votre existence.


N’allez pas par rejet, vous jeter par bravade

Dans ce gouffre sans nom qui porte l’estocade.

Laissez dans un placard ce petit sachet blanc

Car il est dangereux pour vos âmes d’enfant.


Attention les enfants au rêve organisé

Attention les enfants la drogue c’est danger

Votre vie en dépend laissez tomber la chose

Car vous risquez la mort, un jour, par overdose.


Ce texte a été lu 1290 fois.


« Première rencontre
par : enigmus
Labyrinthe »
par : Faux rêveur



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (10 commentaires)
Avatar de Valentin

Valentin

Le 27 septembre 2007 à 23:58

Si tes mots pouvaient dissuader ne serait-ce qu'un gamin...
Remonter au texte | #456

Pas d'avatar

jc-blondel

Le 28 septembre 2007 à 00:07

si je pouvais par mes mots n'en sauver qu'un seul ca serait deja bien
mais ce n'est que des mots malheureusement
merci
jean claude
Remonter au texte | #457

Avatar de Vagabonde

Vagabonde

Le 30 septembre 2007 à 11:37

Une poésie réussie qui d'accord ne changera peut-être pas le cours des choses mais qui est réaliste. Les mots sonnent justes, j'adhère totalement.
Remonter au texte | #462

Pas d'avatar

jc-blondel

Le 30 septembre 2007 à 13:52

non les mots ne changent rien mais il fallait tout simplement le dire et si.....
merci jean claude
Remonter au texte | #463

Pas d'avatar

Agnès Chêne

Le 30 septembre 2007 à 14:43

Biensûr,les mots ne peuvent peut-être pas solutionner concrètement cette dure réalité;ne pas en parler serait pire;et puis c'est bien écrit,c'est aussi cela la poésie...
Amicalement Agnès
Remonter au texte | #464

Pas d'avatar

jc-blondel

Le 30 septembre 2007 à 15:33

MERCI AGNES
Remonter au texte | #465

Avatar de Elena

Elena

Le 03 octobre 2007 à 23:05

Il est impossible de rester sans réaction face à ton poème qui touche forcément. Espérons que ton message passera ...
Remonter au texte | #469

Pas d'avatar

jc-blondel

Le 03 octobre 2007 à 23:20

je l'espere aussi
Remonter au texte | #471

Avatar de Sept

Sept

Le 05 octobre 2007 à 19:24

Un poème qui ne part pas en poudre ...
La lecture est fluide, c'est travaillé, c'est maitrisé, et le message est clair.
Pour l'efficacité je ne sais pas, mais on peut espérer. J'aime bien.
Remonter au texte | #480

Lecteur de passage (marie)

Le 13 octobre 2007 à 16:37

on a beau savoir déjà tout ça,ça n'empeche pas qu'on tombe des fois quand meme dans ce piège
Remonter au texte | #506


Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.158.238.108) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.