test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Absence

Publié le : 08 décembre 2008 à 19:32 par Agnès Chêne
Catégorie : Poésies

Quand tu n'es pas là

Je vis et respire ton absence

L'espace et ses silences

Je me noie à nouveau

Dans la tendresse de ta voix.


Ta voix est le lieu

Mystèrieux et merveilleux

Entre terre et mer

Elle m'accompagne jusqu'à mon désert

La nuit

Je m'évade dans sa poésie.


Et quand je rêve de toi

Je rêve que je reviens à toi

Sur la pointe des pieds

Je rêve sur la pointe des pieds.

Ce texte a été lu 1076 fois.


« Continuité
par : Constance
L'épingle à nourrice »
par : martin



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (4 commentaires)
Pas d'avatar

jc-blondel

Le 09 décembre 2008 à 17:47

merci agnes
l'absence parfois est tres dure a supporter
on espere toujours quelle seras toujours tres courte
amities
jc
Remonter au texte | #1083

Pas d'avatar

Agnès Chêne

Le 09 décembre 2008 à 19:29

Merci, Jean-Claude de ta lecture. Tu as raison, l'absence comme le silence peuvent faire souffrir; ici, les mots sont aussi une forme d'échappatoire...

Amitiés

Agnès
Remonter au texte | #1085

Avatar de Valentin

Valentin

Le 04 janvier 2009 à 11:48

Très beau texte Agnès.Paradoxe,l'absence tient parfois compagnie
Remonter au texte | #1091

Pas d'avatar

Agnès Chêne

Le 04 janvier 2009 à 23:56

Oui, Valentin, étrange paradoxe

Merci

Amitiés

Agnès
Remonter au texte | #1094


Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.91.38.173) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.