test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Voyageuse du soir

Publié le : 25 janvier 2008 à 21:05 par jc-blondel (Site web lien externe)
Catégorie : Poésies

Voyageuse du soir, danseuse de la nuit

Qui débarque sans fard sur ma rive sordide

Tu m'allumes le corps d'une vigueur splendide

Lorsque ta nudité se dévoile sans bruit.


A l'horloge du temps quand il sonne minuit

Perverse tu deviens dans ce combat perfide

Où le plaisir en roi sur la couche décide

De savourer ainsi cet amour d'aujourd'hui.


Vagabonde du noir, toi la douce éphémère

Tu restes pour ma vie une tendre étrangère

Quand à l'aube, tu pars vers d'autres passions.


Passagère du lit qui traîne sans un voile

Prometteuse d'émois, marchande de frissons,

Dans le bleu de mon ciel, tu seras une étoile.


Ce texte a été lu 814 fois.


« Une si jolie petite crique ...
par : Pénélope
Odyssée (Première partie) »
par : Corentin



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (6 commentaires)
Avatar de Elena

Elena

Le 29 janvier 2008 à 11:33

Amours éphémères et passionnées où le plaisir est roi...
Remonter au texte | #742

Pas d'avatar

jc-blondel

Le 29 janvier 2008 à 14:48

l'amour est comme un oiseau sauvage il vient vers toi et si tu ne l'apprivoise pas il repart ailleurs en laissant un tendre souvenir
Remonter au texte | #746

Avatar de Vagabonde

Vagabonde

Le 05 février 2008 à 22:08

Magnifique métaphore autour du thème de l'amour. Mais pourquoi chercher à l'apprivoiser, il peut tout aussi bien avoir l'envie de rester ?
Remonter au texte | #754

Pas d'avatar

jc-blondel

Le 05 février 2008 à 22:29

c'est comme toutes les etoiles elles sont parfois inaccessibles
Remonter au texte | #757

Pas d'avatar

florina

Le 25 février 2008 à 17:23

On ne peut fixer un coeur quand on ne désire que la chaire. C'est comme pour tout avec le gout de reviens y il faut payer le prix .
Remonter au texte | #815

Pas d'avatar

jc-blondel

Le 25 février 2008 à 19:19

faut toujours essayer un jour on finit par l'attraper
Remonter au texte | #818


Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.196.127.58) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.