test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Funambule divin

Publié le : 24 novembre 2008 à 19:19 par jc-blondel (Site web lien externe)
Catégorie : Poésies

Funambule divin sur un fil invisible

Se cachant quelquefois sous un nuage noir

En donnant des couleurs, des teintes à l'espoir

Il nous fait un tableau qui demeure paisible.


Il file sans répit dans sa course impossible

En calquant son chemin sur le tain d'un miroir

Où dans l'ombre il dessine un château, un manoir,

Une fresque d'un temps dans un ciel impassible.


Quel est donc ce parcours qu'il se fait chaque nuit

Sur le lit ténébreux d'un univers sans bruit

Il passe sans regret, il s'échappe en silence.


Acrobate du soir, funambule discret

Toi l'artiste secret qui charme l'existence

La lune c'est ton nom, pour une éternité.

Ce texte a été lu 879 fois.


« A comme ...
par : Constance
Journal de Lady Aster Jeanne »
par : jbacon



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (3 commentaires)
Pas d'avatar

Agnès Chêne

Le 27 novembre 2008 à 17:22

Fabuleux, fumnambulesque!
Merci, Jean-Claude
Remonter au texte | #1077

Pas d'avatar

jc-blondel

Le 27 novembre 2008 à 18:43

merci agnes
Remonter au texte | #1078

Pas d'avatar

Agnès Chêne

Le 27 novembre 2008 à 19:39

...pardon, je voulais écrire funambulesque!
Remonter au texte | #1079


Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.91.38.173) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.