test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Fleurs apprivoisées

Publié le : 08 septembre 2008 à 20:35 par epervier (Site web lien externe)
Catégorie : Poésies

Fleur femelle, ton calice m’enveloppe à ravir.

Tes odeurs charment, l’arôme ultime pour m’éblouir.

Une brise caresse ta tige, un spectacle embaumant.

La gracieuseté de l’instant, un toucher charmant.


Fleur mâle, la fierté de tes pétales, un régal!

Le sublime, un fleuron incontesté, l’ornemental.

Jouissance d’une présence reproductive, savoureuse.

Se déployer, la beauté masculine, juteuse.


Fleur hermaphrodite, nature complexe à comprendre.

Un duvet mystérieux qui se déploie sans attendre

À la recherche de son identité, couleurs diverses.

Le mérite de s’arrêter malgré mille averses.


Fleurs des pois, le mâle recherché, grandeur physique.

L’élégance assurée, boutonnière magique.

Pollinisation approuvée, inflorescence.

Des regards non modérés, douce cadence.


Fleurs en pot, de l’eau, je vous en prie!

L’asphyxie totale, se déployer m’Amie!

Près de la fenêtre, souffrance, chaleur silencieuse.

Se retirer, un peu d’ombre, vie spacieuse.


Fleur cultivée, la conduite assurée, coloris magnifiques.

La bienséance aveugle, des semences aristocratiques.

D’une droiture exemplaire, la royauté avantagée.

Légère timidité, fleuraison non fanée.


Fleurs de rhétorique, l’ombrelle odorante.

Des mots légers, une gerbe palpitante.

La flore des phrases, bouquetière de rimes.

Royauté d’une plume qui s’exprime…


Fleurs du mal, déchirure du poète, le spleen dévasté.

Vacillement d’une écriture, un paradis désespéré.

La luxure morbide, le flétrissement cervical.

Fraîcheur malodorante, espoir floral.


Fleurer malgré tout l’existence d’une beauté flexible.

Floraison, l’épanouissement à la mesure du tangible.

Fleurage, un piétinement gracieux, la volupté.

Floralies, tu m’entoures sans épines vers l’éternité.


Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (6 commentaires)
Avatar de Constance

Constance

Le 09 septembre 2008 à 21:57

Sublime poème que tu nous offres ici. Merci Epervier
Remonter au texte | #1020

Avatar de epervier

epervier

Le 09 septembre 2008 à 22:26

Mes salutations amicales Constance!

Au plaisir!

André,épervier
Remonter au texte | #1022

Avatar de Valentin

Valentin

Le 10 septembre 2008 à 19:27

C'est pour des textes comme celui-ci que j'aime la poésie.
Rien de pompeux et cependant,de très belles choses écrites.
Remonter au texte | #1024

Lecteur de passage (epervier)

Le 10 septembre 2008 à 23:01

Merci Valentin,

Il suffit de glisser les mots en toute simplicité,
y ressentir de l'émotion et savoir décrire au gré
de notre imagination.

amitiés,

André, épervier
Remonter au texte | #1027

Pas d'avatar

Agnès Chêne

Le 11 septembre 2008 à 13:27

Merci à vous pour ce poème tout en fleurs ; une floraison qu'on parcourt délicieusement de strophe en strophe!
amitiés
Agnès
Remonter au texte | #1029

Lecteur de passage (epervier)

Le 12 septembre 2008 à 16:03

Agnès,

Les fleurs nous inspirent et avec les mots, un plaisir
floral car la plume aime ressentir les odeurs bénéfiques.

amitiés,

André,épervier
Remonter au texte | #1031


Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.196.127.58) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.