test

  • ~ 1 lecteur en ligne

reve d'enfant

Publié le : 19 avril 2015 à 12:43 par jc-blondel (Site web lien externe)
Catégorie : Poésies

REVE D'ENFANT


Le tango lancinant des vagues pathétiques

Qui viennent s'écraser sur le mur de béton

Fait résonner parfois des étranges musiques

Qui déclenchent des feux, qui charment le breton.


L'audace a des parfums qui donnent les raisons

D'un besoin de partir, de prendre le virage

Pour s'en aller flâner vers d'autres horizons

Pour découvrir ainsi le monde et son visage.


La belle a des attraits qui flattent son image

Un sourire narquois qui masque ses regrets

Des regards langoureux qui paraissent mirage

Pour un corps amoureux qui cache ses secrets.


Jeune marin rêvant des mers, des alizés,

Des océans sucrés, des tempêtes houleuses,

Vous songez à présent aux soleils des étés

Pour conquérir enfin ces ombres plantureuses.


Ces sirènes d'un jour aux formes généreuses

Embrasent tous les cœurs, attisent la passion

Même si dans leurs bras des douceurs dangereuses

Risqueront de brûler les ailes du frisson.


En écoutant la mer et sa douce chanson

Un jeune homme est parti courir sur le tropique

L'espace d'un instant, d'un rêve sans façon

Les yeux bleus d'un enfant ont touché l'Amérique.

Ce texte a été lu 81 fois.


« À la douce mémoire de ma mère (1 ...
par : GinTonHic
Exodus VI »
par : Corentin



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (pas de commentaire)
Aucun commentaire n'a encore été rédigé sur ce texte.

Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.144.33.92) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.