test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Cheminement

Publié le : 17 février 2010 à 10:57 par epervier (Site web lien externe)
Catégorie : Poésies

Cheminement

Tu ouvres les yeux, naissance, naissance d’une vie.

Petit, très petit, ton regard explose d’innocence.

Tu cris, tu te manifestes, l’éblouissement total.


Tes menottes s’agitent au grand plaisir d’une maman.

On t’applaudit, la nature, un bijou d’enfance.

Un portrait grandiose, la fierté d’un début.


Puis quelques pas, la découverte d’un univers.

Quelques fois, on trébuche; qu’importe!

On avance, on s’enrichit d’un sourire.


Ce corps fragile devient puissant, sans limites.

L’insolence aveugle, on saute d’enthousiasme.

Le jeu de l’amour, les frivolités sensuelles.


On vieillit, un calme relatif, on s’assoit.

Contrôle de nos années, douleurs cachées.

La balançoire distrait nos pensées secrètes.


Et puis, on retourne au lit, tendre berceau.

Peau déchirée, cœur haletant, noblesse détruite.

Silence, aucun bruit, la fin congénitale.

Ce texte a été lu 729 fois.


« Dans le trou du volet
par : jc-blondel
Un été à la Baule »
par : Constance



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (pas de commentaire)
Aucun commentaire n'a encore été rédigé sur ce texte.

Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.196.127.58) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.