test

  • ~ 1 lecteur en ligne

Prologue : sentiments de mort

Publié le : 07 février 2010 à 21:49 par l'univers de la magi
Catégorie : Textes courts

Il est facile pour un homme de tromper. Il lui est facile aussi de se montrer arrogant, vantard, et de croire qu'il a de multiples talents.

Mais est-il possible pour un homme, quel qu'il soit, de rester insensible au massacre d'une famille, aux cris des parents voyant leur enfants, leur chair, ce qu'il ont de plus précieux au monde éventrés, une lance dans le ventre, vision d'horreur servant à faire souffrir jusqu'au bout avant de tuer.

Faolin est comme la plupart des hommes, incapable de ne pas être insensible. Incapable de garder son sang froid devant les créatures hideuses qu'il voit devant lui. A leur sourire narquois, à leur amour de l'horreur, à leur rire froid, dénués de douleur et de pitié.

Faolin ne peut plus se retenir. En lui monte la rage, l'envie de tuer, de venger. Le jeune homme ne réfléchit plus, il frappe, ne s'arrête pas.

un mort...un deuxième..un troisième...aucun ne résiste à la rage d'un homme rempli de justice et de compassion. Mais la fatigue se fait sentir. Faolin sent ses forces le quitter et, petit à petit, la rage fait place à la peur. Un peur violente, énorme. Puis vient le cou qu'il n'arrête pas et enfin, l'épee de l'ennemi dans la poitrine.

La douleur est mortelle. Le jeune homme voit sa vision se brouiller, aperçoit cette lumière au bout d'un tunnel sombre que les hommes ont tant décrit à travers les siècles.

Puis viennent les bruits qui vous semblent lointains, les images qui vous semble irréelles, presque inexistantes. Une voix, un cri vous appellent, mais vous ne répondez pas, n'écoutez plus, accueillez la mort les bras tendus, souhaitant que la douleur s'arrête.

Faolin ne voit qu'une cuirasse dorée venir vers lui avant que la mort ne l'apelle.

Il s'écroula sur la terre froide. Sent une dernière fois des bras le saisir. Puis plus rien.

Il vient de plonger dans l'abyme.

Ce texte a été lu 668 fois.


« Anarchistes, à vos plumes, bourg ...
par : CHRISTO
Dans le trou du volet »
par : jc-blondel



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (pas de commentaire)
Aucun commentaire n'a encore été rédigé sur ce texte.

Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.161.73.123) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.