test

  • ~ 1 lecteur en ligne

la nuit on entend

Publié le : 30 mai 2013 à 16:46 par jc-blondel (Site web lien externe)
Catégorie : Poésies

LA NUIT ON ENTEND


Quand la vague revient clapoter sur la plage

Dans la nuit on entend les râles d’Amoco.


La mer a déposé sur un bout du rivage

Dans le petit matin la misère et son lot

Salissant la beauté qu’avait le paysage

Sans verser pour autant, une larme, un sanglot.


Quand la vague revient clapoter sur la plage

Dans la nuit on entend les râles d’Amoco.


La tempête en furie avait fait son ouvrage

Envoyant par le fond le navire abimé

Elle écrit le récit d’un funeste naufrage

La mémoire d’un temps, vestiges du passé.


Quand la vague revient clapoter sur la plage

Dans la nuit on entend les râles d’Amoco.


La sonate devient un triste concerto

Pour l’univers Sali par la bêtise humaine

Un requiem chanté par un vieux matelot

Sur le pavé noirci de la belle fontaine.


Quand la vague revient clapoter sur la plage

Dans la nuit on entend les râles d’Amoco.


Il en faudra des jours pour nettoyer l’outrage

Les traces d’un péril qui se colore en noir

Avant que le baigneur dépose son bagage

Pour aller s’assoupir sur les rochers, le soir.


Quand la vague revient clapoter sur la plage

Dans la nuit on entend les râles d’Amoco.


Le fantôme endormi bercé par le clapot

Est un bateau rouillé, délavé par l’écume

Il laisse au troubadour, sans y mettre véto,

D’envoyer son refrain aux vents de l’amertume.


Quand la vague revient clapoter sur la plage

Dans la nuit on entend les râles d’Amoco.


jc blondel

Ce texte a été lu 256 fois.


« Les Aventures de Pénélope
par : martin
LA BUCHE DE PÂQUES »
par : martin



Rédiger un commentaire sur ce texte Votre avis sur ce texte … (1 commentaire)

Lecteur de passage (Bateleuse)

Le 16 septembre 2016 à 11:04

Beau poeme en alexandrins sur cette peste moderne......
Remonter au texte | #1183


Rédiger un commentaire :

Votre pseudonyme :

Texte du commentaire :
:) :| :( :D :o ;) =/ :P :lol: :mad: :roll: :cool:
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse de connexion (54.158.238.108) sera archivée.
Vous n'êtes pas membre de Jeux d'encre ....
Afin de valider la publication de votre commentaire, veuillez taper le code suivant anti-spam dans la zone de texte située ci-après : 
Important : Les textes déposés sur ce site sont les propriétés exclusives de leurs auteurs. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sans l'accord préalable des personnes concernées.